Dents de sagesse - Extraction dentaire - Kystes des maxillaires -

Dents de sagesse

La dent de sagesse est la troisième molaire, la dernière en arrière sur l’arcade dentaire, dont l’éruption se fait en général entre 16 et 25 ans. Elle est toutefois inconstante.
Elles sont normalement au nombre de 4.

Pourquoi les extraire :

Parce qu’elles sont à l’origine de douleurs et/ou de surinfections répétées (péricoronarites). C’est souvent le cas de dents de sagesse mal positionnées (trop horizontales par exemple) ou de dents de sagesse qui n’ont pas la place de sortir normalement. Elles restent alors souvent incluses ou enclavées. Mais ce peut être aussi le cas de dents de sagesse totalement sorties (sur arcade) qui sont cariées et pour lesquelles votre dentiste ne peut proposer de soins conservateurs.

Les anomalies de croissance concernent surtout les dents de sagesse inférieures. Lorsqu’une dent de sagesse manque de place, il est préférable de l’extraire afin d’éviter de nombreux désagréments : la dent de sagesse peut pousser partiellement ou de travers et entraîner des douleurs importantes, elle peut rompre l’alignement des dents adjacentes pour trouver sa place. Votre orthodontiste vous conseillera son extraction. En outre, les caries sont plus fréquentes car les dents de sagesse sont difficiles à atteindre avec la brosse à dents.

Certaines précautions après l’intervention sont nécessaires pour obtenir une bonne cicatrisation de la plaie. Ainsi une alimentation molle, tiède ou froide, une bonne hygiène buccale, l’arrêt du tabac, de l’alcool et de tous les irritants sont vivement recommandés.

PNG - 237.9 ko

Une surveillance régulière de l’évolution des dents de sagesse est conseillée.